Sélectionner une page
La bouleversante (et stressante) arrivée de bébé

La bouleversante (et stressante) arrivée de bébé

La bouleversante (et stressante) arrivée de bébé

La bouleversante (et stressante) arrivée de bébé

Bébé est là ! Enfin ! Cela fait 9 mois que vous l’attendiez…
Durant ces 9 mois, vous avez pensé à tout : ce qu’il allait porter, où il allait dormir, à quelle heure, comment vous alliez le transportez, si vous alliez l’allaiter ou non, etc… Bref, une logistique au top !
Cependant, rien ne se passe comme prévu : ce bébé tant souhaité est là mais il pleure, il râle, il a des coliques, il ne dort pas, il régurgite, et vous, vous n’avez plus le temps de RIEN !
Chacune y va de son conseil, la maman, la belle-maman, les copines, les sœurs et même le mari : “tu le portes trop”, “tu n’as peut-être pas assez de lait”, “ne dors pas avec”, “tu lui donnes de mauvaises habitudes”…
Puis la minute suivante, on vous dit le contraire.
C’est un casse-tête.
Et c’est surtout très culpabilisant pour la nouvelle maman que vous êtes.
Culpabilisant aussi pour la musulmane qui n’arrive plus à trouver cinq minutes pour lire ne serait-ce qu’une page de Coran.
Alors, akhawates, on se détend !
On ferme les écoutilles, et on avance !
Après tout, ce bébé c’est le vôtre. Vous savez mieux que quiconque ce dont il a le besoin.
Fiez vous à votre instinct de mère… même si c’est tout neuf.
Revenez également au Coran et à la Sounnah : vous y trouverez de nombreux outils !
Tout d’abord, concernant l’allaitement, nous savons qu’Allah ta3la a dit (dans le sens rapproché de Sa Parole) : “Et les mères qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets.  Au père de l’enfant de les nourrir et vêtir de façon convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n’a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l’héritier. Et si après s’être consultés, tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l’usage. Et craignez Allah, et sachez  qu’Allah observe ce que vous faites.” (Sourate Al Baqara, Verset 233).
De ce verset, nous tirons la grande importance de l’allaitement donc on oublie les conseils “bienveillants” qui vont dans le sens “donne lui un biberon, et il sera calé pour la nuit, tu pourras dormir”…
En même temps, on ne perd pas de vue qu’Allah azzawajal est Ar-Rahman, Ar-Rahîm, Il n’impose à aucune âme ce qu’elle ne peut supporter ; donc si on ne peut pas allaiter, il ne faut pas s’auto-flageller et imaginer que l’on est la pire mère au monde pour autant !
Des structures existent (la Leche League notamment) pour vous aider à mettre en place un allaitement serein, n’hésitez pas à les contacter. Ces personnes sont des pro de l’allaitement et seront plus à même de vous aider que les mamans, belles-mamans et copines réunies.
Ensuite, notons que l’emmaillotage est une pratique recommandée dans l’Islam;
L’Imam Ibn Qayyim Al Jawziyya, rahimuLLAH, dit à propos de cela : “Il convient de ne pas négliger de le langer et de l’emmailloter même si cela lui est difficile à supporter, jusqu’à ce que son corps soit solide, ses membres forts et qu’il puisse s’assoir. Quand il devient ainsi souple, on peut, sans négligence l’entraîner aux mouvements, à se tenir debout doucement jusqu’à ce qu’il puisse faire cela de lui même.” (source : Les préceptes islamiques relatifs au nouveau-né).
Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre avec un drap classique, vous pourrez trouver sur le net ou dans les boutiques, des couvertures dites “miracle” qui vous faciliteront la vie. Pour l’avoir testé sur mes enfants, je me permet de vous recommander vivement la couverture miracle de Red Castle : pratique et super simple à utiliser pour les nulles du pliage comme moi.
Et pour tous les petits maux de bébé (croûtes de lait, coliques, rhume,..), n’oubliez pas de vous tourner vers la médecine prophétique : le miel, habba sawda ,…
Vous concernant, vous avez besoin de repos et d’organisation. ce sont les deux maîtres mots qui vont vous permettre de tenir cette petite entreprise qu’est votre famille et que vous devez faire tourner. Dans un premier temps, essayez autant que possible de dormir quand bébé dort (enfin!). Puis, essayez de garder toujours un petit temps pour votre religion, fixez vous un objectif, même minime, mais tenez vous-y. Par exemple: lire un verset par jour. Ca semble peu mais si on arrive à s’y tenir quotidiennement c’est énorme et surtout, votre cœur restera ainsi attaché à Allah ta3la et votre moral remontera in shâ a LLAH !
N’oublions jamais que c’est LUI, Allah Ar-Razzaq qui nous a accordé cette immense ni3ma d’être mamans…
Pour terminer mes chères sœurs, je voudrais vous faire partager ce merveilleux hadith qui renferme un véritable trésor :
“Ali Rapporte que sa femme Fatima s’est plainte de la fatigue causée par le travail du grain (dans une version du Hadith il est mentionnée que cette tache ménagère lui avait fait des marques au niveau des mains et les avait abimées et que cela avait provoqué chez elle des douleurs au niveau du cou ou du haut de la poitrine) et elle entendit qu’on avait donné au Prophète un servant, c’est pourquoi elle alla le voir pour qu’il lui en accorde un (afin de l’aider dans ses travaux), mais il ne répondit pas à sa demande.
Elle se rendit donc chez Aicha qui rapporta cela au Prophète qui vint nous voir alors que nous étions couchés.
Nous nous apprêtions à nous lever mais il nous dit :
 
” Restez où vous êtes, Vous indiquerais-je ce qui est meilleur que ce que vous m’avez demandé ?
Lorsque vous aller vous coucher, dites :
Allahou Akbar 34 fois,
Al Hamdulilah 33 fois
et Soubhanallah 33 fois.
Cela est meilleur que ce que vous m’avez demandé.”  (Rapporté par al Boukhari et Mouslim).
Vous voilà donc ainsi armées de la meilleure des façons pour faire face à cette arrivée si bouleversante de bébé…
Qu’Allah azzawajal  nous facilite à toutes l’éducation de nos enfants !
10 activités manuelles du Ramadan pour les enfants

10 activités manuelles du Ramadan pour les enfants

10 activités manuelles du Ramadan pour les enfants

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

C’est bientôt Ramadan ! Le mois béni que nous attendions avec tant d’impatience arrive à nos portes in shâ a llah…

Pour la plupart d’entre nous, tout est prêt : courses, recettes, programme de lecture du Coran, etc… Mais avons-nous pensé à nos enfants ?

Qui a dressé une liste d’activités à faire avec ses loulous ? Qui a préparé des objectifs à atteindre en terme d’apprentissage avec eux ?

Voici donc une petite liste non-exhaustive d’idées que j’ai trouvé sur différents sites et blogs avec…

10 activités manuelles du Ramadan pour les enfants :

  • Le mobile des 5 piliers de l’Islam sur le blog d’OumassajoActivité du Ramadn pour enfant - mobile islam

 

  • 30 idées de lanternes à réaliser soi-même chez Bricomuslim

activités du ramadan pour enfant

 

  • Carte pop-up pour Ramadan ou l’Aïd sur le blog de mamatinou

Activités manuelle du Ramadan pour enfant - Carte pop up

 

Activités manuelles du Ramadan pour enfants - coloriage gratuit

 

  • Challenge du mois de ramadan  Apprendre les 99 noms d’Allah de façon ludique (Bricomuslim)

Apprendre les noms d'Allah - Activités manuelles du Ramadan pour enfants

 

  • Une jolie lune du Ramadan trouvée chez nounoudu78

lune du ramadan -activités manuelles du ramadan pour enfants

 

Guirlande Aïd - activités manuelles du Ramadan pour enfants

 

Boite de bonbons de l'Aïd - activités manuelles du Ramadan pour enfants

 

  • Travailler sur les différentes phases de la lune avec cette super idée by l’ief de bibino

Les différentes phases de la lune - activités manuelles du Ramadan pour enfants

 

Guirlande DIY bio - activités manuelles du Ramadan pour enfants

 

Voici donc quelques idées sympathiques et faciles à réaliser avec vos loulous, pour que Ramadan soit aussi un moment de fête pour eux.

N’hésitez pas à nous envoyer vous aussi vos photos et vos idées d’activités in shâ a llah !

 

Crédit image
On a testé : Les livres pour enfants de “Graines de Lumière”

On a testé : Les livres pour enfants de “Graines de Lumière”

On a testé : Les livres pour enfants de “Graines de Lumière”

On a testé : Les livres pour enfants de Graines de Lumière

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

Mes deux plus grands loulous sont entrés en lecture depuis quelques temps Allahumma barik et depuis, ils réclament sans cesse de nouveaux livres à dévorer. J’essaye, tant que faire ce peut, de lier l’utile à l’agréable en leur proposant des ouvrages qui traitent de l’Islam : histoires des Prophètes, alayhim salam, histoires avec une morale saine, etc…

Il est vrai qu’il n’est pas évident de trouver des livres bénéfiques adaptés à leurs âges, qui les fassent voyager et rêver.

Il y a quelques temps, j’ai eu l’occasion de tester les ouvrages de littérature jeunesse des éditions “Graines de Lumière” et maasha â Llah, j’ai été conquise. Les récits proposés sont ludiques et transportent l’enfant : il va s’identifier au personnage et en tirer d’excellentes leçons.

Pour ma part, j’ai eu un énorme coup de coeur pour “Si seulement tu apprenais à m’aimer“. Cette histoire m’a parlé à moi, en tant que musulmane, comme elle a parlé à mes enfants. En voici un extrait :

“Je suis là, dans ta chambre, au milieu de tes jouets, tes peluches, tes livres… Comme chaque jour, je t’attends. Tu ne remarques même pas ma présence. Pourtant, si tu apprenais à m’aimer, un nouveau monde s’ouvrirait à toi: un monde sans ennui, ni colère, ni tristesse.”

si seulement tu apprenais à m'aimer - graines de lumière on a testé

Ce livre est un très bon outil pour expliquer à l’enfant pourquoi lire le Coran est si important et pour l’aider à saisir à quel point le Coran est un véritable miracle, qui contient de nombreux trésors.

Je le redis : ce fût un vrai coup de coeur !

Nous avons également beaucoup apprécié les autres ouvrages de “Graines de Lumière” que nous avons pu découvrir. Les textes sont bien pensés, les illustrations très jolies et on sent la portée pédagogique dérrière les histoires choisies.

Bravo à l’auteure, Lucie Bonne Hacène, pour son travail remarquable !

Vous pouvez découvrir “Graines de Lumière” directement sur leur site internet ici >> https://grainesdelumiere.com/

On a testé : Les livres pour enfants de "Graines de Lumière"

 

Mère : Le rôle de ma vie

Mère : Le rôle de ma vie

Mère : Le rôle de ma vie

“Mais madame, élever ses enfants n’est pas un projet de vie !”

Voilà la phrase qu’on m’a balancé il y a quelques temps…

J’ai donc décidé d’en parler dans cet article :

Ce que je vais écrire n’est certes pas dans l’air du temps mais je sais que certaines partagent ce point de vue…

Dans ma vie, j’ai travaillé. J’ai eu des boulots “alimentaires” pour payer mes études ; J’ai eu des emplois plus intéressants et même ce qu’on peut appeler un “bon” poste (cdi assimilée fonctionnaire et tout ce qui va avec).

J’ai également étudié : J’ai passé 6 années après le bac à me spécialiser. J’ai effectué des séjours linguistiques afin de me perfectionner.

C’était bien.
C’était dur parfois mais c’était valorisant.
“Wahooo ! Tu travailles dans cette entreprise ? Tu as un bac +++ ?”

Ça force l’admiration. Le respect.

Aujourd’hui, quand je dis que je suis mère et que je m’occupe de mes enfants, de mon foyer, c’est tout le contraire.

Être “juste” mère n’est pas assez “bien”.

La personne en face de moi va devenir méprisante, condescendante.

Cette fameuse phrase : élever ses enfants n’est pas un projet de vie…

Non mais sérieusement ?

Si ce n’est pas le projet d’une mère d’élèver ses enfants ce sera le projet de qui au juste ?? De la nounou, de la crèche ? Puis des instituteurs et des profs ? Des surveillants ?

Je m’interroge…

Ce n’est pas le projet de vie de tout le monde et je respecte les choix de chacune.

Mais c’est le mien, mon choix, mon projet.
Un projet à long terme.

L’éducation ne s’arrête pas au fait de changer les couches et ne prend pas fin quand l’enfant “fait ses nuits”.

L’éducation c’est le projet de toute une vie.
Et une vie ne suffit pas !

Il s’agit d’amener vers le meilleur les générations futures. D’éduquer et d’orienter les adultes de demain.

C’est du boulot !
Il y a des larmes, des cris, de la fatigue, de la colère, de grosses remises en question et parfois, on a même des envies de démission.

Néanmoins, regarder son enfant, ce tout petit être qu’on a porté en soi, grandir, changer, devenir “grand”, c’est la plus belle chose que l’on puisse avoir dans cette vie.

Les mères ne sont pas valorisées dans notre société ; Elles ne trouvent aucune reconnaissance auprès des gens qu’elles côtoient au quotidien .Elles sont juste des “mères au foyer”, des personnes “sans activité” pour les statistiques.

Et bien moi, je le dis, être mère c’est le rôle de ma vie. La reconnaissance des uns et des autres ne m’importe pas.

Le regard de mes enfants, leurs sourires et le temps que nous partageons sont les plus belles récompenses.

Alors, à toutes les mamans qui galèrent chaque jour pour donner le meilleur d’elles-mêmes à leurs enfants, qui pleurent de fatigue, qui rient de leurs bêtises, qui crient parfois, qui câlinent souvent et qui aiment inconditionnellement, je dis BRAVO !

Vous êtes le ciment de la société, les artisans du monde de demain. Nul rôle n’est plus important que le vôtre !

Soyez fières !

Poum Poum… Les premiers jeux du tout-petit

Poum Poum… Les premiers jeux du tout-petit

Poum Poum… Les premiers jeux du tout-petit

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

Poum Poum !

C’est le bruit que fait votre loulou en jetant ses cubes et son biberon, en tapant sur son frère et sa sœur avec un livre cartonné ou sur la tablette de sa chaise haute.

Poum poum !

C’est le bruit récurrent que vous entendez depuis quelques temps dans votre foyer et qui met tant en joie votre loulou !

Dès 10 mois, les petits-bouts aiment taper, jeter et observer ce qui va en résulter. C’est une étape normale du développement de l’enfant ; ses gestes et mouvements devenant plus précis et mieux maîtrisés, il va vouloir exercer son nouveau petit pouvoir sur le monde qui l’entoure. Ne le réprimandez pas, comme nous le disions : c’est tout à fait normal.

Par contre, à nous, en tant que parents et éducateurs, de lui apprendre à canaliser ces envies de “poum poum” en lui offrant des jeux adaptés à ses besoins et à ses capacités motrices.

Ainsi, le banc à marteler est un excellent outil pour cela : armé d’un petit marteau, mini loulou va pouvoir taper sur les boules de couleurs afin de les enfoncer dans le support. Ça fait du bruit, c’est coloré, ça bouge : bref, ça va lui plaire, croyez-moi ! Au début, il est probable que votre petit bout enfonce les boules avec ses petits doigts sans utiliser le marteau, ou bien qu’il tape avec le marteau sur le banc sans vraiment viser les boules. Ce n’est pas grave : l’enfant découvre à sa manière l’objet. Vous pouvez également jouer avec lui afin de lui montrer comment procéder et en profiter pour passer un moment sympa avec lui.

Banc à marteler

 

La boite à formes est également un grand classique pour les minis de cet âge là. Remplir, vider, remplir, vider,… C’est une grande activité ! Le jeu de la boite à formes lui permettra d’exercer cette passion sans limite… Bébé pourra remplir sa petite boite et la vider. A vous de lui expliquer qu’on peut également mettre le couvercle et encastrer les formes qui correspondent.

Cube à formes

 

Ce qu’il faut retenir c’est que, juste avant 1 an (et même jusque vers 18 mois), loulou aime :

– taper

– jeter

– remplir / vider / remplir / vider / remplir… (ok je m’arrête car je pourrais l’écrire sur 20 lignes…)

– emboîter les objets

– les empiler

– bouger et tenter de se déplacer

– s’observer dans le miroir

Donc, pensez à lui offrir des jeux adaptés pour qu’il ne s’en lasse pas : il y a ceux dont nous avons parlé dans l’article, mais également un petit miroir incassable, des cubes en bois ou une tour à empiler colorée, des jouets à pousser ou tirer, ou encore un joli ballon à faire rouler jusqu’à sa mamounette.

locomotive à tirer

tour à empiler 2

 

 

Attention : à cet âge, il faut s’assurer du côté sécuritaire des produits. Privilégiez les jeux en bois, colorés par de la peinture non-toxique (oui oui mister loulou met tout à la bouche), et qui répondent aux normes CE.

Découvrez d’ailleurs notre sélection spéciale “mini” (-de 3 ans) en cliquant ICI

 

 

 

La maison des sons – Phonologie

La maison des sons – Phonologie

La maison de sons – Phonologie

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

Durant l’année scolaire, de moyenne section avec mes loulous, nous avons mis l’accent sur le français. J’avais consacré beaucoup plus la toute petite section et la petite section à l’arabe. Donc cette année, c’était A, E, I, O, U, Y, c’était [b] et [a], ça fait [ba], etc…

En ce sens, et pour travailler la phonologie, j’ai trouvé un outil très intéressant : la maison des sons. On peut faire la maison des [a], celle des [i], et ainsi de suite. Le fichier se trouve sur ce site que je vous recommande vivement car les fiches proposées sont vraiment sympas et complètes : http://www.fiche-maternelle.com/sons.html

Dans un premier temps, nous avons utilisé l’idée de la fiche plutôt que la fiche elle-même.

Je m’explique : nous avons pris plusieurs objets (certains avec le son [a] comme banane ou avion, et d’autres non comme pomme ou voiture). Nous avons pris une bassine sur laquelle j’ai scotché la fiche. Voici notre grande maison du [a]. Loulou devait mettre dans la bassine uniquement les objets qui contiennent le son [a]. L’exercice peut bien sûr se faire ensuite avec tous les sons existants et toutes sortes d’objets et de contenants.

L’enfant verra cette activité comme un jeu et prendra ainsi goût à découvrir et rechercher les sons. Quel son y’a-t-il dans ce mot ? Et combien de fois ? Cela deviendra un véritable amusement pour lui. C’est un bon début pour emprunter le chemin qui le mènera à la lecture et à l’écriture

A ce propos, les mamounettes, je voulais partager avec vous un proverbe chinois qui dit “Dis moi et j’oublie, montre moi et je me souviens, implique moi et je comprends“.

Ne l’oubliez pas quand vous instruisez vos loulous !

Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

C’est un article un peu particulier que j’écris sur le blog aujourd’hui car il s’agit du 200ème article ! Du coup, pour fêter ça, nous avons décidé de vous faire gagner plusieurs lots offerts par les éditions Al Qamar.

Mais avant tout, la mini team va vous présenter les supports que vous pourrez remporter lors du concours : le cahier de vacances des p’tits mouslims et les mots mélés en arabe.

Nous avons en effet eu l’occasion de les tester et j’avoue que nous avons tous été conquis : qualité du papier, qualité des activités proposées et illustrations ludiques et bien pensées, c’est vraiment un beau travail proposé par les éditions Al Qamar.

Gros plus à souligner : l’équipe Al Qamar a pris soin de couper la tête du corps sur les personnages présents dans les cahiers et ce, afin de ne pas rentrer dans l’interdiction des représentations figurées. Allahu 3alem.

Et puisqu’une vidéo sera bien plus parlante que de beaux discours, je vous laisse découvrir l’avis de notre mini testeur ici :

 

Alors, ça vous plaît ? Nous, on est ravis en tout cas ! Et on vous le recommande vraiment !

Venons maintenant à ce qui vous intéresse : le CONCOURS !

Il y aura trois lots :

  • Premier lot : Le cahier de vacances + les mots mélés
  • Deuxième lot : Le cahier de vacances
  • Troisième lot : Les mots mélés

 

Pour participer il faut :

  • Liker la page facebook Al Qamar (ici)
  • Liker la page facebook Ummaty Shop (ici)
  • Partager cet article sur votre compte facebook en public avec en commentaire “Je veux gagner !”

 

Vous avez une semaine pour partager et inviter vos ami(e)s. Nous procèderons au tirage au sort dimanche 17 septembre 2017 à 16h (heure française).

C’est parti ! Bismillah !

 

PS : Le cahier est en vente ici >> http://ummatyshop.fr/produit/cahier-de-vacances-ptits-mouslims/

 

 

 

A la rencontre de… “Le Dine de nos P’tits Muslims”

A la rencontre de… “Le Dine de nos P’tits Muslims”

A la rencontre de… “Le Dine de nos P’tits Muslims”

A la rencontre de… “Le Dine de nos P’tits Muslims

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

Comme vous le savez, dans la rubrique “A la rencontre de…”, nous vous faisons découvrir des commerces, des associations ou encore des formations qui nous tiennent à coeur  et qui, nous le croyons, gagnent à être connus.

Alors, aujourdhui, je prends mon clavier pour vous parler d’un super projet qui mérite d’être connu et soutenu : ll s’agit de l’association musulmaneLe Dine de nos P’tits Muslims” fondée par notre soeur Sandra.

Au fil de mes quelques discussions avec elle, celle-ci m’a touché par sa sincérité et son envie (très communicative) d’aider les enfants, d’être utile à la ummah. J’ai donc choisi de vous présenter son travail bi idhni llah.

 

Le Dine de nos P’tits Muslims, qu’est ce que c’est ?

Le Dine de nos P’tits Muslims est une association musulmane à but non lucratif. Son but est d’aider les démunis par différentes actions mais également d’ancrer l’Islam dans le coeur des petits musulmans au travers d’ateliers et de divers évènements. Les valeurs de l’association sont celles de l’Islam : la générosité, l’entraide, le partage, le respect de la personne et la justice.

Le prophète Mohammed (sallallahu alayhi wa salam) évoque en effet la place de l’homme serviable et généreux auprès d’Allah en ces termes : « Les gens les plus aimés par Allah sont ceux qui sont les plus utiles aux autres et les actions les plus aimées par Allah sont celles qui participent à donner de la joie à un musulman, soit en le soulageant d’une détresse, en remboursant une dette à sa place ou en soulageant sa faim » (Rapporté par At Tabarâni).

 

Quelles sont les actions de l’association ?

Depuis la fondation de l’association en mars 2017, “Le Dine de nos P’tits Muslims a déja mené plusieurs actions, toutes plus utiles les unes que les autres :

  • Collecte de fonds pour l’opération de l’oeil d’une petite algérienne du nom de Baya

 

  • Collecte de stylos, feutres, crayons et jouets neufs pour les enfants syriens

 

  • Participation à l’envoi de plus de 1000 exemplaires du Coran aux Comores

A la rencontre de... "Le Dine de nos P'tits Muslims"

 

  • Construction d’un puits à Madagascar (puits fini al hamduli llah !)

A la rencontre de... "Le Dine de nos P'tits Muslims"

 

 

Parmi leurs actions, une m’a particulièrement séduite : L’opération “Un nounours pour un câlin”. Il s’agit de l’envoi de nounours Sâlah aux enfants malades de l’Ilôt des calins.

Vous pourrez en savoir plus sur “Un nounours pour un câlin” en cliquant ici > https://dineptitsmuslims.com/enfants-malade/

Le Dine de nos P’tits Muslims a également organisé un premier évènement et espère en proposer un autre très rapidement in shâ a llah. On a hâte que ça se fasse !

Pour en savoir plus

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les actions et les projets de l’association (et pourquoi pas les soutenir), voici les liens pour les contacter :

 

 

 

 

Les enfants et les écrans

Les enfants et les écrans

Les enfants et les écrans

Les enfants et les écrans

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

A notre époque où les écrans sont omniprésents (tablettes, ordinateurs, télévision ou encore smartphones), la question du rapport entre l’enfant et ces appareils est cruciale. En tant que maman, nous devons prendre conscience des effets négatifs que ceux-ci peuvent avoir sur nos loulous.

Afin d’écrire cet article, je me suis (re)plongée dans divers études qui ont été menées à travers le monde. Toutes sont unanimes pour mettre en exergue les conséquences néfastes des écrans sur les enfants. je me permets de dresser ici une liste non-exhaustive de celles-ci :

– prise de poids, obésité

– développement de diabète de type 2

– réduction de l’espérance de vie

– retard de langage

– déficit de l’attention

– appauvrissement de la mémoire et de la capacité de synthèse

– dépression, phobie sociale

– etc etc

Mais alors, comment faire face à cet avalanche d’écrans ? Devons-nous nous couper du monde ? Vivre dans un grotte loin du wifi et des développements numériques constants ? Ou devons-nous plutôt apprendre à gérer cela et éduquer nos petits-bouts pour qu’ils sachent faire face à tout ça ?

Le psychiatre Serge Tisseron a imaginé en 2007 les repères 3-6-9-12 pour “dompter les écrans. Sa théorie, dans ses grandes lignes, peut se résumer en 5 phases d’âge (0-3 ans ; 3-6 ans ; 6-9 ans; 9-12 ans).

Avant 3 ans, le bébé a besoin d’interagir avec son environnement. Il ne faut donc aucun écran : ni une télé qui tourne seule en fond, ni un programme qui lui serait prétendument adapté.

Entre 3 et 6 ans, l’enfant a besoin de construire son imaginaire, de jouer avec ses dix doigts. Les consoles de jeu sont donc à proscrire.

Entre 6 ans et 9 ans, celui-ci a besoin de redécouvrir le jeu social et cela ne peut se faire virtuellement. On ne peut pas encore l’introduire dans l’espace “internet” mais on peut toutefois lui expliquer commet cela fonctionne.

Enfin, entre 9 et 12 ans, l’enfant va pouvoir découvrir internet mais avec ses parents. Ceux-ci doivent lui faire prendre conscience de points essentiels et nécessaires à sa sécurité : tout ce qu’on y met peut tomber dans le domaine public et ne jamais s’effacer, tout ce qui est sur internet est sujet à caution et doit être vérifié par d’autres sources,…

Après 12 ans, vous pouvez laisser votre “grand” aller seul sur internet mais en convenant avec lui d’horaires et mettre en place un contrôle parental.

La théorie des 3-6-9-12 est certes très intéressante mais, selon Serge Tisseron lui-même, elle est insuffisante. Pour lui, “apprivoiser les écrans est un défi collectif“.

Nous devons donc garder à l’esprit qu’il est primordial d’accompagner nos amanas dans leurs découvertes des écrans.. Nous nous devons d’être à leurs côtés pour les aider à dompter ce monde virtuel que, parfois, nous ne maîtrisons pas nous-même.

Non, la télévision, l’ordinateur ou même le smartphone ne sont pas des baby-sitters ! Réformons nous !

 

Fabriquer un soleil – Motricité fine #parquoicommencer

Fabriquer un soleil – Motricité fine #parquoicommencer

Fabriquer un soleil – Motricité fine #parquoicommencer

Fabriquer un soleil – Motricité fine #parquoicommencer

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

Je pense à vous les mamounettes qui débutez l’instruction en famille, ou qui souhaitez commencer à éveiller vos loulous… Du coup, je viens vous faire partager une nouvelle activité dans la série “je ne sais pas #parquoicommencer“.

Aujourd’hui, nous allons travailler la motricité fine de votre petit-bout. Pour ce faire, il vous faut un peu de matériel que vous trouverez très facilement :

– des pinces à linge (de couleurs vives de préférence)

– des assiettes en carton

Vous êtes équipées ? Alors, on s’y met : Bismillah !

Déroulement de l’activité :

– Donnez l’assiette en carton à mini loulou

– Mettez lui les pinces à linge à disposition

– Demandez lui de faire les rayons du soleil avec les pinces à linge (vous pouvez lui montrez l’exemple)

– Pour les plus grands, vous pouvez demander à votre loulou de suivre un algorithme pour les couleurs (exp : une pince bleue, une jaune, une bleue, une jaune,…).

Comme nous l’avons dit plus haut, cette activité d’inspiration Montessori est excellente pour la motricité fine et, gros plus, elle ne nécessite pas de gros investissement de votre part, ni de nettoyage intensif après.

Amusez-vous bien !