Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

Le cahier de vacances des p’tits mouslims testé par la mini team

 

Assalamu alaykum / Bonjour,

C’est un article un peu particulier que j’écris sur le blog aujourd’hui car il s’agit du 200ème article ! Du coup, pour fêter ça, nous avons décidé de vous faire gagner plusieurs lots offerts par les éditions Al Qamar.

Mais avant tout, la mini team va vous présenter les supports que vous pourrez remporter lors du concours : le cahier de vacances des p’tits mouslims et les mots mélés en arabe.

Nous avons en effet eu l’occasion de les tester et j’avoue que nous avons tous été conquis : qualité du papier, qualité des activités proposées et illustrations ludiques et bien pensées, c’est vraiment un beau travail proposé par les éditions Al Qamar.

Gros plus à souligner : l’équipe Al Qamar a pris soin de couper la tête du corps sur les personnages présents dans les cahiers et ce, afin de ne pas rentrer dans l’interdiction des représentations figurées. Allahu 3alem.

Et puisqu’une vidéo sera bien plus parlante que de beaux discours, je vous laisse découvrir l’avis de notre mini testeur ici :

 

Alors, ça vous plaît ? Nous, on est ravis en tout cas ! Et on vous le recommande vraiment !

Venons maintenant à ce qui vous intéresse : le CONCOURS !

Il y aura trois lots :

  • Premier lot : Le cahier de vacances + les mots mélés
  • Deuxième lot : Le cahier de vacances
  • Troisième lot : Les mots mélés

 

Pour participer il faut :

  • Liker la page facebook Al Qamar (ici)
  • Liker la page facebook Ummaty Shop (ici)
  • Partager cet article sur votre compte facebook en public avec en commentaire « Je veux gagner ! »

 

Vous avez une semaine pour partager et inviter vos ami(e)s. Nous procèderons au tirage au sort dimanche 17 septembre 2017 à 16h (heure française).

C’est parti ! Bismillah !

 

PS : Le cahier est en vente ici >> http://ummatyshop.fr/produit/cahier-de-vacances-ptits-mouslims/

 

 

 

Livrets de l'alphabet arabe à imprimer gratuitement

Livrets de l'alphabet arabe à imprimer gratuitement

Livrets de l’alphabet arabe à imprimer gratuitement

Livrets de l’alphabet arabe à imprimer gratuitement

Assalamu alaykum / Bonjour,

Parfois je fais le tri dans mon ordinateur, et souvent, dans ces cas-là, je retrouve de superbes fichiers, pédagogiques et ludiques que j’avais utilisé avec mes « grands » loulous.

Aujourd’hui, j’ai remis la main sur trois livrets d’apprentissage de l’alphabet arabe et je voulais les partager avec vous. Ce sont des pépites !

Malheureusement, je n’ai pas les sources donc si vous en connaissez l’origine (blog, forum, etc), faîtes moi en part afin que j’ajoute ceci dans l’article.

Voici donc les liens pour télécharger et imprimer gratuitement ces beaux supports :

Vous ne serez pas déçues par ces livrets et vos loulous aussi vont aimer.

Pour faire durer le plaisir, vous pouvez plastifier les feuillets et utiliser du feutre effaçable style welleda. L’enfant peut ainsi dessiner plusieurs fois sur la même fiche sans avoir besoin de la re-photocopier ou de la ré-imprimer.

C’est très pratique, surtout pour travailler le graphisme (notamment dans les livret 1 et 2).

Enjoy !

DDM : Les tortues

DDM : Les tortues

DDM : Les tortues

Assalamu alaykum / Bonjour,

Celles qui nous suivent sur les réseaux sociaux savent surement que la famille Ummaty Shop compte deux membres un peu particuliers. Il s’agit de nos deux petites tortues terrestres : Kevin et Stuart.

De ce fait, les loulous sont au top concernant leur entretien, leur besoin, leur habitat, etc… Nous avons fait plusieurs activités à leur sujet et avons travaillé autour de ce thème durant cette année scolaire.

Je profite de cet article pour partager avec vous nos trouvailles : fichiers, supports, activités et jeux.

 

DDM : Les tortues

Tout d’abord, voici donc différentes fiches que vous pouvez utiliser avec vos enfants :

Ensuite, quelques idées d’activités manuelles sympathiques sur le thème de la tortue :

Enfin, vous trouverez ici des idées de jeux éducatifs autour de la tortue :

Je rajoute à tout ceci quelques images glanées sur Pinterest qui m’ont beaucoup plu :

tortue 4tortue 2tortue 5

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la tortue activité manuelle et créative en classe maternelle

tortue 1

 

Sachez qu’il est important durant le cycle 1, et au delà également, de faire découvrir à l’enfant le monde qui l’entoure et notamment le monde du vivant. Cela va lui donner le goût de la découverte, de l’exploration et de l’expérimentation.

A ce propos, je vous invite à lire un article sur l’intêrét de la Découverte Du Monde en maternelle en cliquant ICI.

Et vous, quels animaux avez-vous étudié avec vos loulous ?

 

Test du set de pâte à modeler "alphabet arabe"

Test du set de pâte à modeler "alphabet arabe"

Assalamu alaykum / Bonjour,

Nous avons fait tester le set de pâte à modeler et ses emporte-pièces correspondant aux lettres de l’alphabet arabe par une fidèle cliente et son petit bout de 2 ans et demi et ce, avant même de vous le proposer en boutique. Nous voulions être sûrs que ce produit soit vraiment utile pour initier l’enfant musulman à l’arabe de façon ludique dès son plus jeune âge.

Voici donc son témoignage :

« On a fini l’activité alors je fais mon compte-rendu : Ibrahim a beaucoup beaucoup beaucoup aimé ainsi que moi-même. Donc on a ouvert le pot, on a vu qu’il y avait plein de petits accessoires, plein de pâte à modeler. A notre grande surprise, quand on a ouvert les pots, ça sentait super bon, ça sentait le malabar. Dans un premier temps, Ibrahim a touché à tout et moi aussi, je l’avoue. Dans un autre temps, on va sortir les lettres pour les faire une à une et les découvrir, les travailler avec la pâte à modeler. Ensuite, ce que j’ai beaucoup aimé, ce sont les petits accessoires qu’il y a avec, comme le rouleau, la seringue à formes,… Il y en a beaucoup et ça ne fait pas du tout gadget. Après l’apprentissage et la réalisation de la lettre, on peut laisser l’enfant s’amuser avec. On a aimé aussi l’accessoire pour faire les « nouqat » (points) simples et en mode calligraphie. J’ai trouvé ça sympa : il y a même le hamza. Et bien sûr, le grand plus, c’est le pot de rangement qui est très pratique. Ca ne traîne pas, quand on fini l’activité on remet tout à sa place. Autre alternative de ce jeu éducatif que je compte mettre en pratique avec mon fils : faire une pâte sablée et faire des sablés avec les lettres. Voilà ukhty, j’aime beaucoup et je pense qu’on va en faire souvent, très souvent. »

Découvrons l’atelier de notre chère soeur et de son petit Ibrahim, qu’Allah les préserve, à travers quelques photos :

pâte à modeler alphabe arabe

 

Enfin, avant de vous quitter, je partage avec vous, une vidéo présentant le produit que vous pourrez visionner en cliquant là : Vidéo du test de la pâte à modeler alphabet arabe

J’espère que vous serez conquis comme nous l’avons été et que vous nous donnerez vos avis in shâ a llah.

Produit disponible en cliquant ICI

Pour les enfants extra-ordinaires

Assalamu alaykum / Bonjour,

Ca fait quelques temps que nous vous en parlions…

Nous attendions son lancement autant que vous (si ce n’est plus)…

La voici, notre GRANDE nouveauté : Une catégorie réservée aux enfants extra-ordinaires !

Certains sont non-voyants, d’autres atteints de surdité ou du spectre autistique, certains sont trisomiques ou n’ont pas l’usage de leurs jambes  mais tous sont avant tout des enfants. Des enfants qui ont le droit à l’éducation, à l’instruction et au plaisir du jeu.

L’équipe d’Ummaty Shop avait a coeur de mettre à l’honneur ces petits-bouts souvent oubliés par les commerçants et délaissés par le système éducatif.

Pour eux, sur la boutique en ligne, nous avons mis en place une rubrique spéciale avec des jeux adaptés mais également des fiches à imprimer sur le blog. Pour aider les familles de ces enfants extra-ordinaires, nous avons laissé la parole à de parents ou des professionels qui témoignent et apportent quelques clefs du mieux qu’ils le peuvent. Qu’Allah ta3ala leur facilite et les récompense.

Nous étofferons ces catégories à l’avenir, in shâ a llah, et toute aide en ce sens est la bienvenue…

Bonne visite !

Et n’hésitez pas à partager le lien !

 

 

Aux Etats-Unis #instructiondanslemonde

Assalamu alaykum / Bonjour,

Après une première étape en Inde, je vous emmène aujourd’hui dans mes bagages aux Etats-Unis, afin de vous faire découvrir le fonctionnement du système scolaire made in USA.

Même si celui-ci est assez proche de son homologue français, on notera deux grandes différences :

– L’âge de l’enfant doit être révolu au 1er septembre de l’année et non au 31 décembre

– Le programme se déroule sur la demi-journée

La rentrée en première année d’école publique se fait aux 5 ans de l’enfant. On appelle cette année le kindergarten, qui est la première année de l’Elementary School. Celle-ci se déroule du 1rst grade au 5th grade avec un examen à la fin du 3rd grade (équivalent du CE2) qui conditionne le passage dans la classe supérieure.

Les petits bouts ont école de 8h30 à 14h en général.

Ensuite, l’enfant ira à la Middle School (qui correspond au collège) du 6th au 8th grade. Le fonctionnement est plus souple qu’en France : ici tout fonctionne par niveau et non par classe. C’est à dire que l’on peut être en 7th pour les maths et en 8th pour l’anglais par exemple. En plus des matières obligatoires, le collégien a également le choix des matières « électives » : chorale, informatique, couture, langues,…

Les cours ont lieu de 7h30 à 15h environ.

Enfin, vient la fameuse High School (le lycée). Celle-ci dure 4 années : 9th, 10th, 11th, 12th. Le fonctionnement est similaire à celui de la Middle School avec un système de niveaux et de matières obligatoires et « électives ». Les élèves ne passent pas de diplôme qui sanctionne la fin du lycée (comme le bac chez nous). Ils reçoivent, par contre, un diplôme qui atteste de leur suivi des 4 années d’High School. Celui-ci n’est pas reconnu en France. Cependant, une matière « élective » permettant de préparer un baccalauréat franco-américain (BFA) a été mise en place depuis 2009. Avec ce BFA en poche, l’élève peut entrer en faculté en France sans aucun problème.

Ce qui m’a personnellement plû dans le système éducatif aux USA, c’est le décloisonnement des classes d’âge à la Middle Schooh et la High School. Le fait que les élèves suivent les matières par niveau est, selon moi, très intéressant car cela évite aux plus avancés de s’ennuyer et aux plus faibles de se se retrouver dans un cas de redoublement complet.

Le gros bémol est par contre le coût très élevé des études supérieures qui est un frein pour les classes sociales les moins aisées.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

La classe promenade

Assalamu alaykum / Bonjour,

Parmi les idées novatrices de la technique Freinet que je souhaite vous faire découvrir : la « classe promenade« . Il s’agit de sortir hors des murs de la classe (ou de la maison pour les familles ief) pour explorer le monde, découvrir l’environnement et apprendre de ce qui nous entoure, s’instruire sans s’en apercevoir.

Très tôt, Célestin Freinet a souhaité rompre avec l’enseignement traditionnel et centrer les apprentissages de l’enfant sur le réel. Je vous laisse lire ses paroles qui sont bien plus éloquentes que les miennes : « La classe-promenade fut pour moi la planche de salut. Au lieu de somnoler devant un tableau de lecture, à la rentrée de la classe de l’après-midi, nous partions dans les champs qui bordaient le village. Nous nous arrêtions en traversant les rues pour admirer le forgeron, le menuisier ou le tisserand dont les gestes méthodiques et sûrs nous donnaient envie de les imiter. Nous observions la campagne aux diverses saisons, quand l’hiver les grands draps étaient étalés sous les oliviers pour recevoir les olives gaulées, ou quand les fleurs d’oranger épanouies au printemps semblaient s’offrir à la cueillette. Nous n’examinions plus scolairement autour de nous la fleur ou l’insecte, la pierre ou le ruisseau. Nous les sentions avec tout notre être, non pas seulement objectivement mais avec toute notre naturelle sensibilité. Et nous ramenions nos richesses : des fossiles, des chatons de noisetier, de l’argile ou un oiseau mort. »

Le hic que rencontra Freinet avec cette technique fût justement le retour en classe. Comment préserver l’enthousiasme de la sortie et de la découverte assis derrière son bureau, face au tableau noir ? Il lui restait donc à trouver un prolongement à cette activité pour exploiter les motivations nées chez les élèves durant la « classe promenade.

Le compte-rendu non-scolaire fût mis en place à travers la correspondance scolaire, la discussion intra-classe, ou par le biais de petites expérimentations liées aux découvertes. Il s’agit, par exemple, de faire sécher des feuilles ramassées lors de la sortie et les obeserver ensuite, les utiliser lors d’un atelier,…

La technique Freinet, je vous le rappelle, privilégie le tâtonnement expérimental. Laissons nos enfants découvrir par eux-même et réussir leurs propres expériences.

Ummaty Shop vous propose à cet effet une catégorie spécifique sur le site : c’est ICI !

13 novembre 2015

Assalamu alaykum / Bonjour,

Nous ne savions pas trop quoi écrire et comment l’écrire… Mais nous ne pouvions rester muets face aux horreurs qui ont été commises en France ce vendredi 13 novembre 2015.

Alors, nous avons attendu que les hommes de science, les grands savants de notre communauté, s’expriment sur le sujet.

Sans aucune surprise, ceux-ci enjoignent aux musulmans de nous désavouer de ces actes et de cette idéologie déviée qui est tout à fait contraire à la voie islamique correcte.

Les médias appellent ces terroristes des « salafistes ». Or, la méthodologie salafiya est très éloignée de ceci. Les véritables salafis sont d’ailleurs les premiers à dénoncer les atrocités perpétrées par la secte égarée des khawaridjs (ici avec Daesh).

Le message de notre article est très simple : nous condamnons les attentats de Paris, nous nous désavouons de cela et de tous les crimes de cette secte au sujet de laquelle notre Prophète, que la paix d’Allah et le salut soient sur lui, nous avait mis en garde, il y a des siècles déja.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les liens ci-dessous :

http://www.salafidemontreal.com/index.php/47-audio/refutation-des-sectes/227-communique-l-islam-condamne-le-terrorisme-et-les-attentats-de-paris.html

http://www.3ilmchar3i.net/2015/11/condamnation-des-attentats-terroristes-de-paris-video.html

http://www.3ilmchar3i.net/2015/11/allocution-de-cheikh-lazhar-siniqra-suite-les-evenements-survenus-a-paris-audio.html

http://www.3ilmchar3i.net/2015/11/cheikh-ahmad-assubay-i-denonce-les-attentats-de-paris-du-13-novembre-2015-audio.html

http://www.3ilmchar3i.net/2015/11/au-sujet-de-l-attentat-de-paris-du-13-novembre-2015-audio.html

http://www.3ilmchar3i.net/2015/11/conseil-apres-les-attentats-a-paris-le-13-novembre.html

http://www.3ilmchar3i.net/article-islam-religion-de-paix-et-non-de-terreur-video-118508163.html

 

En Inde #instructiondanslemonde

Assalamu alaykum / Bonjour,

Comme promis, nous commençons aujourd’hui notre série d’articles #instructiondanslemonde avec une première étape dans un pays qui me tient particulièrement à coeur : l’Inde. J’y ai séjourné plusieurs semaines, notamment dans l’état du Kerala en 1994 et 1995, et ce fut une découverte incroyable, un véritable coup de coeur !

Le Kerala est un état de 38852 km2 qui se situe au sud-ouest de l’Inde, densément peuplé, et qui présente une véritable diversité au niveau des paysages : montagnes verdoyantes cotoient plaines et rizières. Le long de la côte de la mer d’Arabie, de nombreux canaux relient les lagunes entre elles : il s’agit des fameux « backwaters« .

kerala-inde     bacwaters-kerala

 

Mes premières impressions en tant que petite fille furent bien évidemment l’emerveillement face à ces paysages superbes et aux tenues traditionnelles colorées que je croisais. Cependant, très rapidement, je me rappelle avoir été surprise par l’existence bien réelle et très visible des castes. La différence de niveau de vie entre les castes supérieures et les plus basses (les intouchables notamment) sautaient aux yeux, malgré l’interdiction législative de toute discrimination basée sur la caste déjà en vigueur à l’époque.

Je fus profondément choquée par l’extrême misère d’enfants de mon âge, ou même plus jeunes que je cotoyais.

J’ai souvenir de discussions avec des enfants de castes élevées, parlant parfaitement anglais et qui séjournaient régulièrement à l’étranger. Avec eux, nous étions « pareils » : l’école, l’instruction, la lecture, les loisirs,…

Mais j’ai également souvenir d’échanges, à l’aide de gestes et de dessins, avec des enfants issus de castes dites inférieures, avec qui je n’avais aucune langue en commun. Entre eux et moi, un monde. Pas d’accès à l’instruction, certains travaillant déjà, ou mendiant, et pour la plupart n’ayant aucune idée de ce qu’est la France et d’où elle se situe.

Ce fut pour moi une grande leçon : quelle chance que de pouvoir apprendre, de ne pas être forcée à travailler pour aider ma famille, quelle chance de pouvoir profiter de mon enfance !

Mon expérience date un peu…

(Oui je suis vieille ^^)

… Mais elle n’a jamais quitté mon esprit.

J’ai continué à suivre les actualités et le développement relatif à l’enfance en Inde et surtout au Kerala. Cet état est devenu un modèle éducatif pour l’Inde puisqu’il est déclaré comme totalement alphabétisé.

Le 1er avril 2010, le gouvernement indien adopte la loi « Right to Education Act » qui rend l’école primaire gratuite et obligatoire de 6 à 14 ans. L’état doit financer les coûts directs et indirects liés à l’instruction. Il est également tenu d’assurer à l’enfant une place dans une école de son voisinage. Autre mesure phare de cette loi : les écoles privées ont l’obligation d’accueillir 25% d’élèves issus des classes sociales les plus pauvres. Ceci dans le but de gommer le grand écart de niveau qui existe entre l’enseignement public et le privé et donc, de réduire les inégalités sociales.

Bien évidemment, il faudra des années pour que tout ceci soit mis en application, mais l’Inde a mis, depuis 2010, un grand chantier éducatif en mouvement. Il faut construire les infrastructures, recruter les enseignants (il y a en moyenne 40 élèves pour 1 enseignant en Inde),…

Et il faudra des années encore pour lutter contre le taux d’absentéisme élevé qui est actuellement de 25%.

En effet, certains enfants sont encore, en 2015, obligés de travailler pour aider leur famille à survivre dans un pays où 2/3 de la population vit avec moins de 2$ par jour.

J’espère que cet article vous aura fait voyager et qu’il pourra éventuellement vous servir de support pour faire découvrir à vos petits bouts comment vivent les enfants en Inde.

 

L'instruction dans le monde : De Trivandrum à Cambridge

Assalamu alaykum / Bonjour,

J’ai envie de vous faire partager un petit peu de ma courte expérience de voyageuse. Fille de baroudeurs, j’ai eu la chance de visiter de nombreux pays et d’y séjourner durant d’assez longues périodes pour certains : Inde, Sénégal, Tunisie, Etats-Unis, Angleterre, Grèce, Maroc, etc…

Mes parents aimaient découvrir le monde et en tant que petite fille (ou jeune fille) j’ai profité de cette extraordinaire opportunité. Enfant, j’aimais beaucoup observer comment vivaient ceux de mon âge dans les endroits que nous visitions, me renseigner sur leur scolarité, découvrir leurs loisirs et partager ce que nous pouvions nous trouver en commun. Je suis même allée à l’école dans certains des pays cités plus haut.

Je lance donc aujourd’hui une série d’articles qui traitera du système éducatif et de la situation des enfants face à l’instruction dans chacune des régions du monde que j’ai pu découvrir. Sans aucune prétention morale ou sociolgique, mais dans le but de s’ouvrir au monde qui nous entoure et de partager ça avec nos enfants.

Ca fait des années que je voulais le faire… Alors, c’est parti ! De Trivandrum à Cambridge, de Dakar à Los Angeles, nous ferons ensemble, semaine après semaine, un tour du monde des écoles (et des non-sco’ aussi).

Rdv tous les mardis sur le blog Ummaty Shop pour découvrir notre série #instructiondanslemonde

 

10 jolis mots d'enfants…

10 jolis mots d'enfants…

Assalamu alaykum / Bonjour,

Un peu de tendresse dans ce monde de brutes : je partage avec vous des phrases entendues de la bouche de mes loulous et d’autres loulous. Du mignon, du drôle et même du grinçant…

Bref que du vécu !

Voici 10 phrases d’enfants qui vous feront (sou)rire :

 

10. « Je veux te TIENDRE la main » (I. 3 ans)

9. « Tata c’est la MEULE HEURE » (M. 2 ans et demi)

8. « Attention ! Je vais te EURENT ! » (A. 4 ans)

7. « Je ne veux pas de blanc de poulet, je veux du GRIS de poulet ! » (I. 3 ans et demi)

6. « S’il te plait, donne moi MON TIEN » (A. 5 ans)

5.  « Euh… J’ai quel âge moi ? 4 ans ou 16 ans ? » (I. 4 ans)

4. « Noooon tu peux pas jouer avec nous : t’es trop vieille !!! » (N. 3 ans et demi)

3.  « Elle est trop belle la petite pomme de terre » (A. 4 ans et demi ; sauf que le loulou en question parlait de sa sœur…)

2. « Tu sais, moi plus tard, j’aurais 11 enfants.. Les prénoms j’y réfléchirai plus tard car là je suis fatigué » (A. 5 ans)

1. « Je t’aime fort maman, quand je te vois, je vois des cœurs ; ça me donne plein d’amour » (A. 5 ans)

 

A votre tour de nous faire partager les beaux mots de vous petits bouts… A vos claviers !

 

Maternage… et paternage ?

Assalamu alaykum / Bonjour,

En cherchant un idée d’article pour la rubrique maternage, je me suis demandée comment on appelait les papas qui pratiquent le maternage. Ce mot renvoie effectivement à la mère, à la maternité,… comme si le père n’avait pas sa place dans cette forme d’éducation.

J’ai donc tapé « paternage » (c’est le mot qui m’a semblé le plus logique) sur notre ami google et je sus tombée sur tout un tas de blogs, de textes mais surtout de définitions. Le paternage serait « le maternage mâle » selon le dictionnaire en ligne reverso. Mouais… Ça ne m’avance guère. D’autres sites parlent de « parentage proximal » pour désigner le fait de porter son bébé, de cododoter, de répondre rapidement à ses besoins, de ne pas laisser pleurer,… Ce terme a l’avantage d’englober les deux parents et de ne pas marquer une différence entre l’un et l’autre.

J’aime bien.

Dorénavant je dirais que dans notre foyer, nous pratiquons le « parentage proximal« . Ça a de l’allure avouez-le. Et puis de cette façon, les contradicteurs ne sauront pas tout à fait de quoi il s’agit et ne pourront pas répondre du tac au tac « ah moi je ne comprends pas qu’on puisse dormir avec son bébé ! » ou encore « tu vas l’habituer au bras », etc etc.

Plus sérieusement, j’ai décidé de me pencher un peu sur la place des papas dans tout ça. Sans vous ressortir ce que j’ai pu lire sur une éventuelle sécrétion d’hormones chez les pères qui portent leurs enfants, sans parler d’égalité au sein du foyer, sans parler de toutes ces choses qui me semblent abstraites, je vais juste vous parler du meilleur homme et père qu’ait porté la terre : Notre prophète Muhammad Ibn Abdu Llah, que la prière d’Allah et le salut soient sur lui.

Il est un exemple de douceur, de bienveillance et de justesse envers les enfants que chaque père se doit de prendre et que chaque parent doit chercher à imiter.

Voici quelques ahadiths qui soulignent cela :

Un jour, un bédouin vint trouver Le Prophète sallallahu alayhi wa sallam et lui dit : « Vous embrassez vos enfants ? ». Le Prophète sallallahu alayhi wa sallam répondit : « Que puis-je pour toi, si Allah a ôté de ton cœur la tendresse ! »
[ Rapporté par Al Boukhari ]

Selon Abdoullâh Ibn Chiddad, selon son père : « Le Prophète sallallahu alayhi wa sallam est venu à nous pour faire Adh-dhohr ou al-‘Asr alors qu’il portait Hasan ou Housayn, il s’avança donc et commença la prière alors qu’il le portait. Quand il s’est prosterné, il dura longtemps, j’ai alors relevé ma tête et j’ai vu l’enfant sur le dos du Prophète sallallahu alayhi wa sallam qui était en prosternation, je me suis alors remis en prosternation. Quand il finit la prière les gens ont dit : « Ô Prophète tu es resté si longtemps en prosternation que nous avons cru qu’il t’était arrivé quelque chose ou que tu recevais la révélation ». Il dit : « Non ce n’est pas ça, mon petit-fils s’est mis sur mon dos et j’ai détesté le brusquer en me relevant et j’ai attendu qu’il en ait assez » ».
[Ahmad, An-Nasâi, al-Hâkim qui dit authentique, et le rejoint ad-Dhahabi]

D’après Abdallah Ibn Amir (qu’Allah l’agrée), un jour ma mère m’a appelé alors que le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) était assis dans notre maison. Elle a dit: « Viens je vais te donner quelque chose ». Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) lui dit: « Que veux-tu lui donner? ». Elle répondit: « Je veux lui donner des datte »s. Alors le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) lui a dit: « Certes si tu ne lui avais rien donné un mensonge aurait été écrit contre toi ».
[Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4991 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud]

Abou Houreyra raconte : J’ai vu de mes yeux vu, et j’ai entendu de mes propres oreilles, Le Prophète sallallahou alayhi wa sallam qui tenait Hassan ou Houssayn par la main en disant « Monte mes petits yeux ». L’enfant posait alors son pied sur celui du Prophète sallallahou alayhi wa sallem qui le portait jusqu’à sa poitrine et disait « Ouvre la bouche ». Puis il l’embrassait en disant « O Allah, je l’aime alors aime le ! » Et dans une autre version nous pouvons lire » Il ouvrit la bouche alors il l’embrassa »
[Abou daoud, Ibn Al Acim, Ibn Arabi Ad-dounia]

 

Quel modèle magnifique nous avons ! Allahu akbar !

Qu’Allah nous facilite  toutes et à tous l’éducation de nos petites amanas dans la douceur et la miséricorde, et qu’Il fasse de tous nos loulous des pieux qui seront des sources de bien pour chacun d’entre nous.

 

Elle

Elle

Qui est Allah ?
C’est un jour d’été, elle est encore une toute petite fille. Il fait chaud.
Elle est assise devant sa maison et sur le terrain d’en face des ouvriers travaillent.
Elle pense qu’ils doivent avoir soif.
« Maman, je peux leur amener une bouteille d’eau ? »
La mère s’assoit à coté de la petite fille
« Tu sais ma puce, ces gens sont des musulmans et pour eux c’est le ramadan. Ils n’ont pas le droit de boire et de manger la journée ».
La petite fille est étonnée, surprise, impressionnée…

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit :
« Toute (bonne) action des fils d’Âdam sera multipliée : la bonne action en vaut dix (en récompense) et peut-être multipliée jusqu’à sept cents fois.
Allâh – Ta’âla – dit : Sauf le jeûne car il est à Moi, et c’est Moi qui en accorde la récompense. Il (l’homme) abandonne son désir et sa nourriture pour Moi. »
[ Hadith rapporté par Muslim ].

 

Qui est Allah ?
Elle ne sait pas. Justement elle se pose des questions sur Dieu, sur la mort, sur la vie, sur le pourquoi de son existence…
Quand on a 8 ans, la mère semble détenir toutes les réponses.
« Maman, quand on meurt, on devient quoi ? »
« Quand on est mort, on continue de vivre dans l’esprit de ceux qui nous aiment »

Elle ne comprends pas, elle angoisse.
« Mais maman, ça veut dire qu’on existe plus ? On ne pense plus ? »
« Oui ma chérie, c’est ça, après la mort c’est le néant ! »

Comment est-ce possible ? Elle s’interroge et s’interrogera des années sur ce dialogue.
Car elle, elle n’a que 8 ans mais elle est sûre que sa mère se trompe, elle est sûre qu’il y a quelque chose après la mort. On ne peut pas vivre pour « rien » !

{Puis quand on soufflera dans la trompe, il n’y aura plus de parenté entre eux ce jour là, et ils ne se poseront pas de questions}
[ Sourate 23 – Verset 101 ]

 

Qui est Allah ?
Le réveil sonne. Il est tôt, très tôt. Il fait nuit encore.
Elle est devenue jeune femme et aujourd’hui elle est sûre.
Elle se rend dans la salle de bain et se lave longuement. Elle essaie de ne pas oublier ce qu’elle a lu consciencieusement depuis des semaines.
D’abord les mains, puis la bouche… on termine par les pieds… trois fois.
Elle se sèche et s’habille. Quelle heure est-il ?
C’est l’heure ! Enfin !
Elle prononce seule dans la nuit encore noire cette belle parole qui changera sa vie à tout jamais.
Puis elle commence ! Enfin !
Elle récite puis se prosterne ! Enfin !
Le plus beau jour de sa vie c’est celui-ci. Le plus bel instant de sa vie c’est celui-ci.
Maintenant elle ne sera plus jamais la même.

{Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit.}
[ Sourate 5 – v15/16 ]

 

Qui est Allah ?

« Alif… Ba… Ta… Tha… Vous avez fini de copier le tableau les filles ? »
Elle n’écoute pas ce que dit la sœur. Elle n’a pas encore copié le tableau.
Elle regarde les femmes et les filles qui l’entourent.
Des brunes, des blondes, des noires, des jeunes, des vieilles, des mamans, des célibataires.
Toutes réunies pour LUI.
L’émotion la submerge. Elle les aiment. Elles les aiment toutes, chacune d’entre elles.
Elles l’ont accueilli les bras grands ouverts alors que sa propre famille n’est plus vraiment là.
« Allez les akhawates ! On se dépêche, ça va être la asar ! »
Elle sort de ses pensées et recopie vite l’exercice avant que le adhan ne retentisse.

{Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde. }.
[ Sourate 49 – Verset 10 ].

 

Qui est Allah ?
Ils rentrent ensemble pour la première fois dans cet endroit qui abritera leur foyer.
Ils sont heureux mais timides et maladroits. Un mélange de joie et d’anxiété.
La journée a été longue.
Il la prend dans ses bras, lui demande si elle a besoin de faire ses ablutions.
Puis, ils se mettent l’un derrière l’autre et commencent à prier deux raka’ats.
Elle en tremble, elle en pleure de joie et de reconnaissance envers CELUI qui a permis cette union.
« Assalamu alaykum wa rahmatuLLAH, Assalamu alaykum wa rahatuLLAH ».
Elle se lève. Il reste agenouillé.
Elle va s’allonger a côté de lui, la tête sur ses genoux.
Elle pense « Je ne suis plus seule désormais, je ne jeûnerai plus seule, je ne prierai plus seule. Il est là. » Elle sourit.
Il la regarde et sourit.

{ II est de ses Signes d’avoir crée de vous des épouses pour que vous reposiez près d’elles, et Il a assigné entre vous amour et miséricorde, Voilà bien là des Signes vraiment pour les gens qui réfléchissent }
[ Sourate 30 – Verset 21 ].

 

Qui est Allah ?
Ce fut long et difficile : il a eu peur, elle a souffert.
Leur enfant est là. Si petit, si fragile, si innocent.
L’an dernier, ensemble, ils pleuraient un premier enfant qu’ils n’avaient pas eu le temps de rencontrer. Cela semble si lointain.
Cette nuit, Allah leur a confié une lourde amana, un charge immense mais magnifique.
Seront-ils à la hauteur ?
Ils ne sont plus un couple désormais, ils sont une famille. Et ce, par Son Unique Grâce.

{A Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles, et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent}
[ Sourate As-Shûrâ- Verset 49-50 ]

 

Qui est Allah ?
Elle sait qu’IL est Celui Qui guide et Qui égare, Celui Qui donne et Qui reprend,
Celui pour Qui on s’aime et pour Qui on se sépare, Celui à Qui nous vouons nos œuvres.
Elle sait que sans LUI, elle ne serait rien et ne saurait rien.
IL est Tout pour elle.
Elle LE remercie pour cela mais pas assez.
Elle lui demande de lui pardonner, de la faire vivre et mourir dans Sa complète obéissance, en pleine soumission.
Elle espère sincèrement voir un jour Sa Noble Face.

Elle le sait maintenant :
Allah est la seule divinité digne d’être adorée, et nul ne mérite l’adoration en dehors de LUI.

Inspirée par les lettres rugueuses #montessori

Inspirée par les lettres rugueuses #montessori

Assalamu alaykum / Bonjour,

Je suis d’humeur inspirée… inspirée notamment par les lettres rugueuses de Maria Montessori. Certaines d’entre vous doivent tout à fait maîtriser le sujet, mais pour certaines ceci reste flou, voire totalement inconnu. Je vais donc expliquer en substance de quoi il s’agit.

Tout d’abord, il faut savoir que Maria Montessori est partie du principe que l’enfant apprend mieux grâce au mouvement : son attention se fixe grâce à ce qu’il accompli avec ses mains. Dans cette optique, la lecture sera abordée de façon multi-sensorielle. On entend le son, on touche la lettre. Le but est d’initier l’enfant à la pré-lecture avec une méthode syllabique. Les lettres rugueuses sont des lettres cursives assez grosses sur un support type carton, les voyelles sont bleues et les consonnes rouges.

Alors ce matin, j’ai eu envie d’utiliser les lettres en bois vendues sur notre site (attention je précise qu’il ne s’agit pas de lettres rugueuses traditionnelles de la pédagogie montessori) pour proposer une activité aux loulous.

Nous avons étalé les lettres sur la table et puis nous avons manipulé celles qui composent leurs prénoms « Ca c’est Beu, tu sais dire Beu ? » « Et là c’est reu… »
Très vite, les loulous ont eu envie de se lancer dans l’écriture… Donc Ibrahim est devenu Xibrahimon, le train est devenu le trvin,… Et ça les a fait rire ! Ils ont aimé jouer avec les sons et ont vraiment manifesté un grand intérêt pour cette activité atypique. A renouveler in shâ a LLAH !

100_5392

 

Et vous, avez vous testé les lettres en bois d’Ummaty Shop ? Ou les lettres rugueuses traditionnelles Montessori ? Faîtes nous partager ça…

Ummaty Shop : Le blog !

Ummaty Shop : Le blog !

Bismillah !

Nous sommes très heureux d’inaugurer ce soir le blog Ummaty Shop.
Nous y pensions depuis longtemps mais nous n’avions pas sauté le pas, et aujourd’hui c’est parti !

Nous vous présentons notre blog, dans lequel nous vous ferons découvrir nos produits mais également notre quotidien entre IEF, sorties éducatives, vie familiale et recherche active de bons plans.

Rendez-vous donc très bientôt pour les premiers articles in shâ a LLAH !

ummaty_shop